Paysage

L'Oosterschelde actuel est le résultat de la lutte séculaire entre l'homme et la mer. Les digues des (anciennes) îles de Schouwen-Duiveland, Sint Philipsland et Tholen, Noord-en Beveland et les barrages du plan Delta contiennent l'eau. La poldérisation des régions de schorres et l'abandon continu des terres antérieurement regagnées varient en permanence.

 

Jusqu'au Moyen Âge, l‘Oosterschelde était un bras de rivière relativement petit qui, au cours des siècles, s'est transformé en un puissant courant. Par le déplacement des courants et le mauvais entretien des digues, l'homme fut peu à peu contraint de battre en retraite et d'abandonner les terres. Le pays a été frappé à plusieurs reprises par des inondations. La dernière date de 1953, après quoi il a été décidé d'accélérer la mise en œuvre des travaux du plan Delta.