Schorres

On trouve des schorres aux bords de l’Oosterschelde. Ils se trouvent à l'extérieur des digues et, suite à l’envasement, ils sont situés plus hauts que les slikkes. Ils ne sont donc pas inondés tous les jours. Ce n'est qu'aux marées de printemps qu'ils sont inondés. Cependant, l'eau salée pénètre chaque jour dans le schorre par des chenaux profonds.

 

Par conséquent, les schorres ont un caractère salé et la végétation est constituée de plantes qui apprécient le sel. Ce ne sont pas des plantes qui aiment le sel, mais qui, grâce à des adaptations spéciales, parviennent à vivre avec la haute teneur en sel. Les schorres abritent des oiseaux côtiers, comme la sterne et le pluvier. De plus, à marée haute, ils servent d’abri aux oiseaux qui cherchent de la nourriture sur les bancs de sable à marée basse.

 

Une grande partie des schorres est située derrière les barrages de compartimentage, là où les marées salines de l’Oosterschelde n'ont plus aucune influence. En conséquence, elles sont devenues fertiles et forestières et ont perdu leur valeur en tant que sites de reproduction des oiseaux côtiers. De plus, les schorres de l’Oosterschelde sont menacés par l'érosion et l’écoulement. Et, suite à la diminution de matériaux de construction, ces endroits se rétablissent avec la plus grande difficulté.