Phoques

À marée basse, vous pourrez voir des phoques sur des bancs de sable, près d'une tranchée. Les endroits de prédilection sont la Roggenplaat et la tête de la Vondelingsplaat.


À la fin des années 1970, le phoque avait pratiquement disparu en raison de la chasse, de la pollution et de la perturbation de leur repos. Dans l'Oosterschelde se trouve un groupe stable d'environ 150 animaux. Ils ne sont pas gênés par le barrage anti-tempête et nagent simplement à travers de celui-ci. Les phoques sont comptés plusieurs fois par an. Ces recensements sont repris sur la carte Natura2000 du Geo-loquet de la province de Zélande.


Il s'agit presque toujours de "phoques communs", mais le phoque gris y est également présent. Ils mangent quatre à huit kilos de poissons par jour, de préférence des poissons plats (p. ex. la plie et les flets) qu'ils trouvent en profondeur. À l'état sauvage, ils peuvent vivre de 20 à 30 ans. Ils sont alors près de 2 mètres de long et pèsent plus de 100 kilos !

 

Lieux de repos


Dans l'eau ils n’ont pas très peur des gens (ils peuvent nager jusqu’à 35 kilomètres à l'heure), ils y arrivent sur un haut-fond. En été, à la naissance des petits, il est très important que les phoques soient laissés seuls. Le petit a besoin de toute la période d'eau basse pour boire assez de lait ! S'ils sont trop dérangés, ils ne boivent pas assez et s'affaiblissent.


Différents petits et grands bateaux naviguent toute l'année vers les phoques. Ils sont clairement visibles du bateau sans être dérangés. Ils sont listés sur la carte avec toutes les activités reprises sous l'icône varen (navigation de plaisance).